OVO : quand les insectes nous charment

ovo affiche cirque du soleil

J’ai eu la chance de pouvoir assister hier soir à la première d’OVO au Centre Bell. Étant une fan du Cirque du Soleil, j’ai toujours eu pour habitude de les rencontrer sous le chapiteau au coeur du Vieux-Port qui donne une touche plus intime au spectacle.

J’étais donc impatiente de voir comment les artistes allaient occuper l’immense espace et pouvoir faire opérer la magie du célèbre Cirque du Soleil.

OVO : l’histoire du spectacle

Pour celles et ceux qui ne le sauraient pas, OVO (oeuf en portugais) n’est pas un nouveau spectacle du Cirque du Soleil. Ce dernier a vu le jour sous le chapiteau du Vieux-Port de Montréal en 2009, avant d’entamer une tournée mondiale.

Son histoire retrace la rencontre entre un amusant moustique (François-Guillaume Leblanc) et une généreuse et pulpeuse coccinelle (Michelle Matlock). Ces deux protagonistes sont accompagnés de l’amusant chef de tribu des insectes (Gonzalo Munoz Ferrer).

trio ovo
Crédits : Cirque du Soleil

C’est donc ce trio qui fera son show entre les différents numéros de cirque et amusera les spectateurs. Tout le public a beaucoup rit quand le moustique a lancé un « Go Habs Go » en plein Centre Bell.

OVO : nous fait aimer les « bibittes »

Normalement, nous n’aimons pas trop rencontrer ces petites bêtes là et pourtant elles nous transportent dans leur univers coloré et amusant pendant près de deux heures.

Notre voyage croise le chemin de fourmis, de papillons, de scarabées, d’araignées, de sauterelles, de libellules, de chenille… Chaque numéro associe de manière amusante un insecte à une de ses particularités. Ainsi le spectacle commence avec des petites fourmis portant des morceaux de kiwi et de maïs. Un des numéros montre l’éclosion d’un cocon nous invitant ainsi à voir naître un papillon sous nos yeux. Ce n’est pas le numéro le plus impressionnant mais il n’en est pas moins très réaliste.

papillon-eclosion
Crédits : Paméla Lajeunesse

Mes 3 coups de cœur du spectacle sont :

  • En 3e position : Je ne peux départager 2 numéros et je les mettrai donc ex aequo. En premier lieu j’ai adoré le numéro d’entrée composé de petites fourmis portant des tranches de kiwi et des épis de maïs. Ces petites travailleuses enchaînent avec précision des prestations d’équilibre. En second lieu, j’ai adoré le vol de papillons de nuit. Ce show aérien est tout simplement splendide. On retient son souffle lorsque l’acrobate porte tout le poids de sa partenaire simplement à l’aide de son pied, et tout ça suspendus dans le vide. Un tour magnifique !
fourmis
Crédits : Paméla Lajeunesse
papillons-de-nuit
Crédits : Paméla Lajeunesse

 

  • En 2e position : Sur un distance de 12 mètres, 3 stations aériennes accueillent 4 scarabées mâles qui font voler dans les airs des petits scarabées femelles de mains en mains. Certaines figures voient les artistes féminines voler les unes au dessus des autres et on réalise à quel point le timing est très important dans ce genre de numéro.
scarabees
Crédits : Radio Canada
  • En 1ère position : le show de sauterelles m’a juste laissé bouche bée. Les acrobates enchaînent les sauts au sol mais aussi dans les airs à l’aide de trampolines. Après avoir laissé rebondir tout leur corps sur le trampoline, certains courent à l’horizontal sur le mur pour regagner le haut du décor.
sauterelles ovo
Crédits : Huffington Post Québec

En résumé, j’ai adoré ce show. Certes, il n’y a pas l’intimité et le charme du chapiteau, mais la magie du Cirque du Soleil opère toujours.

Où : Centre Bell

Quand : du 29 novembre au 4 décembre

Combien : à partir de 53$

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *